L'Observatoire des ChibAnis et ChibAniyates- مدونة خاصة بالاشخاص المسنين

lundi 21 septembre 2015

Ne les oublions pas!


Le 21 septembre est la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer. Une journée dédiée à l'écoute à l'information et aux multiples actions  menées à destination des personnes malades et de leurs familles .

Créée en 1994, la Journée mondiale de l'Alzheimer est une journée de mobilisation internationale. Cette mobilisation internationale a pour objectif: informer et sensibiliser l'opinion publique de la gravité de cette maladie, interpeller les pouvoirs politiques à une meilleure prise en charge des malades ,améliorer la vie des personnes malades et leurs aidants. 

Un problème majeur de santé publique
Selon L’OMS,l'Organisation Mondiale de la Santé, les chiffres sont alarmants. Près de 35,6 millions de personnes dans le monde sont atteintes de démence. Un cas de démence apparait toutes les quatre secondes rappelle l'OMS dans un rapport  publié en avril 2012 avec le  concours  de l'AID ,Alzheimer's Disease International (ADI). Ce nombre devrait doubler d’ici 2030 (passant à 65,7 millions) et plus que tripler d’ici 2050 (pour atteindre 115,4 millions)
La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées progressent inexorablement avec l’âge : à partir de 85 ans, une femme sur 4 et un homme sur 5 sont touchés.
Au Maroc et en l’absence de statistiques officielles, les estimations de l'organisation Alzheimer's disease International (ADI), qui regroupe les associations de lutte contre la maladie à travers le monde , font état de 99 000 malades en 2010, elle prévoit une multiplication de ce nombre par 5 d’ici 2050. Cette maladie qui touche plus de femmes que d'hommes n'a jusqu'à présent aucun traitement . Seuls quelques traitements peuvent freiner l'évolution des symptômes. Ainsi des mesures peuvent,retarder l'entrée dans la maladie et ralentir sa progression comme "la prise en charge des pathologies cardiovasculaires et la stimulation des fonctions cognitives".

Non à l'oubli !
Comme chaque année ,de nombreuses manifestations sont organisées,à travers toutnle pays,par des associations marocaines luttant contre cette pathologie.Animées  par la même  cause  et poursuivant le même objectif , ces associations ne ratent aucune occasion pour parler de la maladie  ,cette pathologie  dégénérative du cerveau,qui se manifeste par un syndrome démentiel.
Informer ,sensibiliser l'opinion publique de la gravité de cette maladie, mais le plus essentiel,interpeller les pouvoirs politiques à une meilleure prise en charge des malades et de leurs proches mais aussi, lutter pour une vie plus digne et plus décente pour nos malades alzheimer.
Le Maroc ne dispose pas de plan Alzheimer. le ministère de la Santé ne possède pas non plus de programme de formation des auxiliaires de vie pour prendre en charge les malades et aucune structure ou centre spécialisé dans cette maladie  n' existe, d’ou l’urgence  d’une politique sanitaire et sociale pour l’Alzheimer.
Les données statistiques citées en haut,sont suffisamment alarmantes pour mobiliser toutes les énergies et faire de la prise en charge des malades une priorité de santé publique.
 Si à l’heure actuelle, la maladie d’Alzheimer attire l’attention du monde entier  , cette pathologie reste une épreuve dure pour les familles marocaines.En effet les personnes malades d'Alzheimer sont souvent prises en charge par leurs proches. Ces derniers n’ont ni statut, ni rémunération, ni reconnaissance. Les  proches qu'on appelle "aidants naturels" s’occupent  7/7  et 24/ 24 des malades d’Alzheimer et se sentent souvent seuls et démunis pour faire face à la maladie . Souvent ce sont les enfants, le conjoint, ou simplement les membres de la famille. 

Maroc-Alzheimer, Amama,Espoir Maroc Alzheimer et les autres...
Selon ces associations , dont la plus part sont formées de familles touchées par Alzheimer,"Il s’agit d’une maladie éprouvante pour la famille et les proches des malades, qui se trouvent souvent démunis face aux difficultés du quotidien, aux troubles du comportement, souvent inattendus."
Aucun diagnostic précoce ,aucun traitement curatif, un manque cruel d’informations,cherté des médicaments, aucun dispositif d’accueil et d’accompagnement, révoltent les familles .
Pour ces familles et proches de malades" il n y a plus de temps à perdre. Cette maladie suscite toutes les peurs et les craintes" ." Elle touche non seulement les malades mais aussi  très fortement leur entourage. Il est temps de la désigner comme grande  priorité de la santé publique."
Mais terminons ce papier écrit en hommage à tous les malades atteints d'Alzheimer, qui sont toujours parmi nous ou qui nous ont quittés, par une note d'espoir . L' État marocain et le ministère de la Santé , conscients de l'ampleur de cette maladie et de sa dimension sociable aussi considérable que complexe, a prévu la construction d'un Centre de Jour pour malades d'Alzheimer aux normes internationales pour l'année 2015. Le coup d'envoi et la pose de la première pierre de la construction de ce premier centre sera à la mi-décembre . Cette structure se situera dans les environs de la ville de Salé.
Une très bonne nouvelle.


21 septembre ,ne les oublions pas!!